Pourquoi J’ai Refusé un Emploi Stable !

Depuis l’été 2016, je me suis lancée en tant que freelance avec plus ou moins de succès. Mais j’ai dû faire face à une proposition qui a légèrement ébranlé mes positions. 

La proposition du poste de mes rêves… de 2014 !

Fin 2018, j’ai reçu une proposition de poste de chargée de communication en CDD de 6 mois transformable en CDI pour une grande entreprise. 

Le genre de proposition qu’on ne peut pas refuser, enfin ! 

Un poste tranquille dans une boîte sérieuse, avec un salaire fixe, de jolies primes, des congés payés et une responsable sympa. Le rêve en somme. 

Pas si sûr pour moi… 

Et si je reprenais un poste salarié ? 

En réalité, je ne me suis jamais vraiment posée la question de reprendre un poste salarié, même depuis mon retour de tour du monde

Cette question s’est plutôt imposée à moi. Littéralement. Cette proposition, je m’y attendais sans m’y attendre. 

Et là, mon cerveau s’est mis en surchauffe. 🤯

  • Je devrais accepter la proposition, comment je vais faire quand je vais vouloir acheter une maison / faire un enfant / si je me casse une jambe ? 
  • J’aimais bien travailler dans cette boîte, je n’aurais plus à me poser la question de trouver de nouveaux clients, j’aurais des primes et je saurais combien je touche à la fin du mois, 
  • Ça ferait plaisir à ma mère (non je rigole, ce n’est pas du tout une réponse valable !). 

Mais une fois que la raison a parlé, j’ai laissé ma passion s’exprimer. 

Non pas cette passion-là ! (source : Giphy)

J’adore être freelance ! 

En réalité, je savais depuis le début que je n’accepterai pas ce poste. A la seconde où la proposition m’a été faite. 😱

  • Je n’ai ressenti aucune excitation à entendre la nouvelle alors même que ce poste était mon idéal  à la fin de mes études,  
  • Le salaire était moins intéressant que ce que j’avais actuellement et sans perspective d’évolution avant un long moment,  
  • Je travaillerais obligatoirement toute la semaine de 9h à 18h et j’aurais uniquement 5 semaines de congé par an.

Et le pire pour moi : j’y voyais une extinction certaine de ma créativité, de mes envies de changement et un encroutement total dans une routine mortuaire. 💀

Ouais, carrément ! 

Source : Giphy

Tous les jours, je fais quelque chose que j’aime : j’écris. Si on avait dit au moi de 14 ans que je serai payée pour écrire, elle n’y aurait sûrement pas cru. Vivre de ma passion et m’épanouir chaque jour dans mon métier est bien plus important pour moi que la recherche de sécurité et de stabilité

En plus, c’était au moment où mon activité commençait à devenir ce que je voulais qu’elle soit : je me développais, le bouche à oreille commençait à fonctionner, mon salaire était correct et je savais que je pourrais obtenir bien plus en restant à mon compte. 

Et je ne regrette absolument pas mon choix.

Je continue sur ma lancée. L’apprentissage fait partie de mon quotidien, l’appréhension aussi mais c’est de cette manière que j’avance, que je prends confiance en moi et que je deviens meilleure professionnellement mais aussi personnellement. 

J’ai besoin d’explorer pleinement ce que je peux faire. 

Et si je ressens l’envie d’être salariée de nouveau, j’y réfléchirai le moment venu et je me créerai l’opportunité nécessaire. 

Et toi, as-tu eu envie de redevenir salarié à un moment de ta vie de freelance ? 

 

6 réponses sur “Pourquoi J’ai Refusé un Emploi Stable !”

  1. Hey Alexia !

    Alors là je me retrouve complètement dans ton article ! Franchement nous sommes sur la même longueur d’onde à ce niveau-là 🙂 Le salariat ne me fait plus rêver comme avant et je préfère galérer pour moi plutôt que de m’encrouter dans une routine en entreprise ! Je suis un peu folle pour certains lol … mais je m’en moque. Je vis ma vie comme je l’entends, être à son compte c’est une sacrée aventure je ne sais pas où elle m’amènera, mais en tout cas si je ne la tente pas je ne le saurai jamais !

    Croire en ses rêves et s’écouter soi 😉

    Bises et bon week-end.

    Julie

    1. Merci de ton commentaire Julie ! Effectivement, nous sommes sur la même longueur d’ondes et je pense que l’incompréhension de l’entourage va dans le package du freelance 😂
      Ça changera peut-être dans quelques années. Ce seront peut-être les gens salariés que l’on regardera avec des yeux ronds en disant « Quoi ? Tu es en CDI ?? »
      Bon week-end à toi 😉

    1. Mais tellement ! Je suis plutôt radicale, comme tu as pu le constater, mais sur ça je me laisse la porte ouverte. On ne sait jamais de quoi la vie est faite même s’il y a peu de chances que je repasse salariée quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *