Auditer un site web : que faut-il regarder ?

« Si vous commencez à construire des murs sur une chape bancale et fissurée, vous risquez ne pas réussir à terminer correctement votre habitation. » Proverbe ancien (ou pas)

Traduction : avant de vouloir travailler le contenu de votre site (et donc de faire appel à un rédacteur web) pour améliorer votre référencement naturel, il est primordial de vérifier qu’il est bien construit techniquement.

Et pour ça, il y a l’audit de site internet !

Au sommaire :

1- Mes conseils pour bien choisir votre prestataire
2- WordPress ou rien !
3- Le pré-audit de votre site
4- Audit SEO technique : hébergement et indexation
5- Audit SEO : le contenu
6- Audit de la popularité de votre site

Mes conseils pour bien choisir votre prestataire

Beaucoup, beaucoup de monde proposent des audits de site (parfois sans avoir suffisamment de compétences pour en faire) et vous en trouverez à tous les prix.

Mais comment savoir si un audit est complet ?

Comment être sûr que votre prestataire est compétent et saura repérer dans un premier temps les problèmes puis vous donner les clés pour les corriger (et dans certains cas les corriger lui-même) ?

Une première piste : que comprend l’audit ?

Un audit peut comprendre différentes vérifications. Il peut s’agir d’un audit éditorial et dans ce cas, le prestataire ne vous fera des retours que sur le contenu de votre site et vous donnera des conseils pour l’améliorer.

Un audit peut être dirigé vers l’expérience utilisateur si vous trouvez que vos conversions ne sont pas bonnes et souhaitez comprendre pourquoi. C’est ce que propose par exemple Axelle Abbadie de Via Nebula (et je vous la recommande vivement !).

Un audit peut aussi être tourné vers l’optimisation pour le référencement naturel et dans ce cas, il prendra en compte les 3 piliers du SEO, à savoir la technique, le contenu (d’un point de vue SEO) et la popularité.

Deuxième piste de réflexion : l’expérience de votre prestataire

Votre prestataire a-t-il été formé à l’audit qu’il propose ?

Par exemple, un rédacteur web n’a pas les connaissances suffisantes en SEO à la base s’il n’a pas été spécifiquement formé à l’audit de référencement naturel. Par contre, il sera compétent pour vous faire un audit éditorial par exemple. De mon côté, j’ai suivi la super formation Rédacteur+++ de Matthieu Verne, un référenceur reconnu dans le milieu du SEO.

De même pour un développeur web : certains n’ont pas les compétences nécessaires pour bien faire le travail côté SEO (j’en connais malheureusement alors que ça fait partie des bases du métier pour moi).

L’audit SEO est une compétence qu’on retrouve plus logiquement chez le référenceur.

A travers cet article, je vous éclaire sur une partie de ma méthodologie et sur ce que vous retrouvez si vous décidez de faire appel à mes services pour vérifier que votre site internet est bien construit techniquement pour le SEO.

Je vous donne dans les grandes lignes de ce qu’il est nécessaire de vérifier et vous pouvez même faire certaines choses vous-même. Le tout est de ne pas avoir peur d’ouvrir le capot et d’inspecter la machine ^^

Sinon, n’hésitez pas, je suis là pour ça !

Je veux un audit SEO !

Le CMS WordPress.org ou du sur mesure !

Bon, déjà, je vais être claire : si votre site a été créé avec un autre CMS que WordPress, la première chose que je vous conseillerai de faire est de migrer vers WordPress (à part bien sûr si votre site a été créé sur mesure).

  • Parmi les sites utilisant un CMS (une plateforme de création de site), 64 % utilisent WordPress
  • Il y a plus de 57 900 plugins WordPress vous permettant de personnaliser votre site presqu’à l’infini
  • Le SEO est bien meilleur sur WordPress.org que sur Joomla ou Wix (au secours)
  • C’est intuitif et facile d’utilisation.

Si vous ne codez pas, c’est la meilleure alternative pour pouvoir remonter dans les résultats de recherche et d’améliorer votre positionnement en travaillant votre référencement naturel pour les moteurs de recherche.

Le pré-audit de votre site

Avant de vous faire payer un audit complet, je réalise un pré-audit gratuit dans lequel je vérifie plusieurs points.

J’inspecte la visibilité actuelle de votre site en termes notamment de trafic et de mots-clés positionnés, toujours en regard de vos concurrents directs.

Je regarde votre visibilité potentielle en fonction des mots-clés sur lesquels vous êtes pour le moment mal positionné (sur la 2e page des résultats de recherche et au-delà. Pour information, 91 % des clics se font sur la première page des résultats de recherche Google selon BDM).

La performance du site sur ordinateur et mobile avec l’outil de Google Pagespeed.  Vous pouvez d’ailleurs faire le test vous-même. L’outil vous donne des préconisations sur les choses à améliorer pour réduire le temps de chargement. Vous pouvez résoudre certains éléments facilement comme la dimension des images par exemple.

Je regarde également la popularité de votre site par rapport à vos concurrents et je vous donne quelques pistes pour améliorer votre référencement naturel.

Vous recevrez le résultat du pré-audit dans un Powerpoint sur une dizaine de pages. Libre à vous ensuite en fonction de ce que j’ai pointé de demander un audit complet ou pas.

Quand faire un audit de référencement naturel ?

Hébergement et indexation : audit du SEO technique de votre site

Dans le cadre d’un audit complet, je vais évidemment plus loin dans mes analyses et préconisations.

L’hébergement de votre site et les outils de mesure

Je commence par vérifier votre nom de domaine. Alors, certes, c’est normalement trop tard pour le changer mais je vous donne des conseils si besoin pour la prochaine entreprise que vous créerez (toujours avoir de l’ambition de la vie !).

Un truc que vous pouvez déjà faire vous-même, c’est connecter votre site à Google Analytics et Google Search Console. Ce sont deux outils de mesure très utiles pour contrôler vos résultats.

L’indexation de votre site

Ensuite, je vérifie l’indexation de votre site.

  • La présence ou non du sitemap.xml et des bonnes pages indexées
  • Le robots.txt et la présence du sitemap
  • Les erreurs 404
  • La présence d’une page d’erreur personnalisée
  • Les liens cassés et les autres erreurs d’indexation
  • Les erreurs de redirection
  • La sécurisation du site avec https (autre chose que vous pouvez faire seul)
  • L’adaptabilité du site aux smartphones et tablettes (site responsive ou non)

J’attire votre attention sur ce dernier point. Plus de 70 % de la population mondiale se connecte à internet depuis un téléphone mobile en 2020 (source : Hubspot). 53 % des emails envoyés sont ouverts sur mobile (newsletters pouvant renvoyer vers votre site internet pour un achat).

Le smartphone gagne chaque année du terrain. Il est donc inimaginable de ne pas avoir un site responsive aujourd’hui !

Le SEO sur votre site (onsite) : audit de contenu

Au niveau du contenu, la vérification est multiple pour que les contenus de votre site aient une bonne influence sur le référencement d’un site :

  • Vérification du maillage interne, du nombre de liens internes et externes, de la présence d’un favicon (l’icône qui s’affiche dans la barre d’adresse de votre site).
  • Vérification des réglages de Yoast SEO
  • Balisage : respect de la hiérarchie (H1, H2, H3…), titles en double, trop longs, trop courts ou vides, idem pour les meta-descriptions (même si ce n’est pas grave si une meta est en double), idem pour les H1
  • La présence suffisante de contenu,
  • La structure des urls,
  • Le poids des images, le choix du nom des images et le remplissage des balises alternatives.

J’inclue également une étude de mots-clés et vous donne des pistes d’amélioration au niveau du contenu rédactionnel de votre site (marketing et un peu d’UX – expérience utilisateur).

Inspection de votre site internet pour une optimisation parfaite !

Le SEO offsite : audit de la popularité de votre site

Enfin, troisième pilier du SEO étudié : la popularité de votre site.

Pour cela, je regarde votre Trust Flow qui correspond à la qualité des liens pointant vers votre site (appelés aussi backlinks). Plus un lien vient d’un site de qualité, plus il aura de poids et donc un Trust Flow élevé. Il doit être supérieur à 15 pour être estimé bon.

Le Trust Flow est mis en parallèle du Citation Flow, qui correspond à la quantité de liens pointant vers votre site. Plus il y a de liens pointant vers votre site, plus le Citation Flow sera élevé.

Pour savoir si vous êtes sur la bonne voie de la popularité, je fais un rapport du Trust Flow/Citation Flow. En fonction du résultat, je peux vous dire si vous avez une bonne popularité ou s’il faut vraiment faire quelque chose pour la travailler à l’aide d’une stratégie de netlinking.

Dernier point : les domaines référents. Plus vous en avez, mieux c’est !

A la fin de mon audit, je vous envoie un rapport en PDF d’une vingtaine de pages où vous trouverez les problèmes pointés et mes préconisations. Il ne restera plus qu’à corriger les points qui n’iraient pas, soit par vous-même, soit avec mon aide, soit avec l’aide d’un développeur web !

J’espère que vous y voyez plus clair sur l’audit de site web. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaire si vous avez besoin de précisions !

Comment choisir son prestataire d'audit de site web ?

CatégoriesSEO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *