Comment utiliser UberSuggest ?

Quand vous cherchez Ubersuggest sur Google, vous tombez sur des résultats de type « l’outil ultime pour la recherche de mots-clés », « pourquoi Ubersuggest est plus puissant que des outils SEO payants » et autres articles dithyrambiques sur le sujet.

Vous commencez à me connaître, et si ce n’est pas le cas, je vais vous dire une chose : je ne suis pas du tout du genre groupie pour qui que ce soit ou quoi que ce soit. Un outil, aussi complet soit-il, restera un outil et devra être utilisé en tant que tel.

Dans le cas d’Ubersuggest, il fait le taf mais reste très limité en version gratuite. Et si vous deviez prendre un outil SEO payant pour trouver des mots-clés, je vous conseillerais plutôt Ranxplorer.

Je vous le rappelle souvent, la base de toute page de site ou article de blog, c’est la stratégie et le choix de mots-clés pertinents pour votre référencement naturel.

Les bases étant posées, voyons plutôt pourquoi Ubersuggest peut vous être utile et surtout comment l’utiliser.

Au sommaire : 

1- Pourquoi utiliser Ubersuggest en version gratuite ?
2- Ubersuggest : mode d’emploi
3- Les avantages et les inconvénients de l’outil

Pourquoi utiliser Ubersuggest en version gratuite ? 

Ubersuggest est un générateur de mots-clés rassemblant les requêtes de Google Suggest et de Google Keyword Planner (l’outil de planification du moteur de recherche Google). Il vous donnera les mots-clés liés à une recherche courante faite par les utilisateurs.

Dans un article précédent, je vous donne mes astuces gratuites pour trouver des mots-clés sur lesquels vous positionner.

J’y parlais d’Ubersuggest qui est un outil utile, même en version gratuite, pour vous aider à définir les mots-clés de votre page de site ou de votre article de blog.

L’avantage, c’est que pour chaque requête, il vous donne le volume de recherche mensuelle, c’est-à-dire le nombre de fois qu’un mot-clé est recherché en moyenne par mois.

Si je vous conseille Ubersuggest, surtout si vous n’êtes pas à l’aise avec les outils SEO, c’est aussi parce qu’il est très simple d’utilisation.

Ubersuggest : mode d’emploi

Chaque jour, vous bénéficiez de trois recherches gratuites. Il ne faut pas se tromper dans ses recherches, sinon vous devrez attendre le lendemain !

Pour utiliser Ubersuggest, vous n’êtes même pas obligé de créer un compte.

Entrez votre mot-clé

Vous commencez par entrer un mot-clé dans la barre de recherche. Ici, j’ai entré « CBD » (le cannabidiol, molécule non psychotrope issue de la plante de cannabis).

Comment utiliser Ubersuggest ?

L’outil est en anglais mais ne paniquez pas si vous n’êtes pas anglophone, c’est assez simple à comprendre.

    • N’oubliez pas de sélectionner « French/France » avant de lancer la recherche.
    • Search Volume correspond au volume de recherche soit 201 000 recherches mensuelles. A côté vous avez un rectangle vert (orange ou rouge en fonction) marqué « High » : c’est un haut volume de recherche.
    • SEO Difficulty correspond à la difficulté de travailler le référencement naturel sur le mot-clé tapé. Plus le chiffre est proche de 100, plus c’est difficile. Là on est à 66, sur un niveau moyennement difficile.
    • Les deux autres Paid Difficulty et Cost Per Click (CPC) sont des données réservées au SEA (si vous souhaitez payer pour faire remonter votre site).

En-dessous, la petite tête de Neil Patel (celui qui a racheté l’outil en 2017, son nom est même dans l’url maintenant) vous dit que les pages se plaçant dans les 10 premiers résultats de recherche (c’est-à-dire ceux présents en première page des SERP) ont 32 backlinks en moyenne (liens de sites populaires pointant vers le site cible) et un domaine d’autorité avec un score de 50.

Ce ne sont pas des infos à prendre en compte pour la rédaction d’un article ou d’une page à proprement parler mais cela vous donne une indication de popularité à obtenir et un objectif pour votre netlinking 😉

Les idées de mots-clés

Mode d'emploi Ubersuggest

La deuxième étape consiste à étudier la liste de mots-clés liés (keyword ideas) proposés par l’outil. Vous aurez accès à de nombreuses suggestions (plus de 500 ici) mais vous aurez le volume de recherche seulement pour les 30 premiers mots-clés (ceux aux plus fort volume de recherche).

Ici, pour « CBD », je retrouve des mots-clés comme « CBD shop » à 40 500 recherches mensuelles, « CBD France » (14800), beaucoup d’expressions clés avec le mot-clé + une ville, mais aussi des mots-clés comme « CBD bio » (1 300), « CBD définition » (1 000) ou « CBD pharmacie » (720).

Un volume de recherche s’approchant des 1 000 par mois est déjà très intéressant, surtout si le niveau de concurrence est faible.

Vous pouvez exporter les résultats au format Excel pour les exploiter directement et faire votre étude de mots-clés.

En cliquant sur la petite flèche orange à côté du mot-clé, vous obtenez aussi les dix premiers sites ressortant sur la requête, leur nombre de visiteurs mensuels estimés, le nombre de backlinks et le chiffre correspondant au domaine d’autorité. Vous pouvez ainsi étudier vos concurrents et leur traitement du sujet.

Les avantages et les inconvénients d’Ubersuggest

Ubersuggest vous permet de vous faire la main sur la recherche de mots-clés si vous débutez dans le domaine. Il est simple à utiliser et vous donne des informations précieuses pour choisir les mots-clés d’une page ou d’un article : le mot-clé principal mais aussi les mots-clés secondaires et les expressions longue traîne (à ne pas négliger surtout au début).

Il vous donnera des résultats plus précis que Google Keyword Planner (utilisable en créant une campagne Google Adwords : vous n’êtes pas obligé de l’activer pour pouvoir utiliser l’outil gratuitement), notamment sur les volumes de recherche.

L’inconvénient principal est qu’il n’est gratuit que pour trois recherches par jour. De plus, pour l’avoir pratiqué quelques temps, il ne vaut mieux pas faire de requêtes trop précises, au risque de ne pas obtenir de résultats ou des résultats illogiques.

Par exemple, si je tape « huile de CBD », il m’indique 0 en volume de recherche, par contre dans les mots clés liés, « huile de CBD avis » récolte 880 recherches par mois. Bizarre, vous ne trouvez pas ?

Ensuite, vous obtiendrez moins d’idées de mots-clés qu’avec Google Keyword Planner (lui aussi gratuit et utilisable à l’infini).

Mon conseil ? Utilisez les deux outils gratuits afin de trouver les bons mots-clés pour votre site internet.

Et si vous avez besoin d’une étude de mots-clés pour vos pages de site ou pour créer votre calendrier éditorial mais que vous ne voulez pas vous en charger vous-même, n’hésitez pas à me contacter !

Ubersuggest pour les débutants en étude de mots-clés

CatégoriesSEO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *