L’orthographe est-elle toujours importante en rédaction web ?

L’orthographe, c’est l’écriture de la langue, le code graphique qui permet de transmettre la langue orale, un peu comme les partitions transmettent la musique. C’est un outil au service de la langue.

Vous êtes peut-être un peu fâché avec, un traumatisme de l’enfance ? Ou alors au contraire, vous êtes le grammar nazi de vos amis, les reprenant à la moindre incartade.

Mais sur internet, Google ne sait pas vraiment lire. Alors l’orthographe en rédaction web, on s’en fiche non ?

L’orthographe et le respect de vos lecteurs

Si j’arrive sur un site internet, que je reçois une newsletter ou que je lis des posts Instagram avec des fautes, je me dis irrémédiablement que cela ne fait pas sérieux. Il y a même de fortes chances pour que je quitte le site très rapidement. Alors, aucune chance que j’achète s’il s’agit d’une e-boutique.

Mais suis-je hyper exigeante ou les fautes font-elles vraiment fuir les prospects ?

Run Away GIF - Find & Share on GIPHY

Les études sont rares sur le sujet mais la tendance va dans mon sens (yes !) : les fautes sont un obstacle à la confiance, la crédibilité, l’image et la qualité du site et donc de la marque.

Cependant, la dernière étude en date « quel dommage qu’il y ait autant de fautes » (2018) apporte quelques nuances.

2 000 internautes français étaient invités à consulter un site internet créé pour l’occasion. Le groupe était divisé en trois et chaque personne consultait une version différente du site :

  • Un sans fautes,
  • Un avec des fautes d’orthographe (problème de conjugaison, oubli de s, mauvaise orthographe d’un mot…),
  • Un avec des fautes typographiques (fautes de frappe comme une inversion de lettres par exemple).

Ils devaient ensuite répondre à des questions pour évaluer leur attitude envers la marque, leur confiance envers le site, leurs intentions d’achat et le montant qu’ils se verraient dépenser.

Et le résultat est plutôt étonnant !

Peu de personnes ont repéré les réelles fautes grammaticales et lexicales, même ceux se déclarant bons en orthographe. En revanche, les commentaires étaient très négatifs lorsque des fautes de clavier étaient détectés. Les intentions d’achat étaient basses, tout comme le niveau de confiance envers le site.

Cela peut s’expliquer par le fait que l’attention des internautes n’étaient pas portés sur les fautes d’orthographe. On ne leur a pas clairement dit de repérer les fautes mais d’évaluer un site. C’est ce qu’on appelle l’attention sélective illustrée dans la vidéo suivante.

La deuxième explication serait le manque de compétences des français en général vis-à-vis de l’orthographe.

How I Met Your Mother Mood GIF by JustViral.Net - Find & Share on GIPHY

Alors, parce que les internautes ont (en général) un mauvais niveau en orthographe, on peut laisser passer des fautes (mais surtout pas des fautes de frappe) ?

Je ne pense pas…

Est-ce que Google se fiche vraiment de l’orthographe en rédaction web ?

Les internautes font des fautes dans les requêtes. Ça, c’est indéniable.

Alors s’ils écrivent plutôt cauchemard au lieu de cauchemar, humouristique au lieu de humoristique ou encore une discution au lieu d’une discussion, il est normal de se demander s’il ne faudrait pas intégrer leurs erreurs dans les mots-clés d’une page pour remonter dans les résultats de recherche.

Fun Post GIF - Find & Share on GIPHY

Je suis plutôt attachée à notre langue française, même si l’orthographe n’est pas toujours logique, elle fait partie de notre culture et de notre patrimoine. Pour cette raison, je ne souhaite pas intégrer des fautes.

Mais il y en a d’autres si vous ne pensez pas comme moi :

  • En lisant des fautes, les lecteurs les intègrent et cela risque de modifier l’orthographe durablement. Bien sûr, une langue est faite pour évoluer avec l’usage. Mais ce qui me dérange, c’est que ce soit Google le maître décidant des changements d’orthographe selon les fautes intégrées aux requêtes…
  • La recherche vocale est de plus en plus utilisée (20 % des recherches sur Android selon une enquête Google en 2019, les estimations parlent de 30 à 50 % des recherches faites en vocale). Or, en parlant directement à Google, l’internaute ne fait plus de fautes. Aucun intérêt alors d’intégrer des fautes d’orthographes dans vos pages.
  • Google corrige de nombreuses fautes d’orthographe des internautes lors de la recherche. Vous le voyez sous la barre de recherche, au-dessus des résultats « essayez avec l’orthographe : […] » Et même si l’internaute fait des fautes dans sa requêtes, les résultats sont les mêmes que ceux sans fautes (faites le test).
  • Dès 2011, Matt Cutts, la voix de Google, expliquait qu’un bon site, c’est d’abord une orthographe et une grammaire irréprochables. A défaut, Google risque de considérer le site comme peu qualitatif et lui donne les (mauvais) classements qu’il mérite.

Vous voulez quand même intégrer des fautes d’orthographe ?

Dans ce cas, mieux vaut suivre les conseils d’un expert, Olivier Andrieu dans son livre Réussir son référencement web. Choisissez plutôt d’intégrer votre mot-clé avec une faute :

  • Dans la balise alternative des images (au moins le lecteur ne la voit pas),
  • Dans l’url pour mettre le mot-clé sans accent notamment,
  • Dans des commentaires avec des fautes d’orthographe ou des fautes de frappe, ça arrive souvent quand on rédige sur smartphone (avec parcimonie, les fautes d’orthographe, même dans les commentaires laissent une mauvaise image du site).
Est-ce que les fautes nuisent à votre site internet ?
Même effet qu’une grosse faute d’orthographe pour moi ^^

Pour aller plus loin : l’orthographe est-elle respectable ?

L’orthographe de la plupart des livres de français est ridicule. L’habitude seule peut en supporter l’incongruité. Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1771.

Cet article m’a été inspiré par la vidéo de deux professeurs de français belges, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron lors d’un TEDx à Rennes. Leur question : l’orthographe est-elle respectable ?

Quand on constate qu’il existe 12 manières d’écrire le son /s/ en français, on peut se poser la question…

On revient aussi sur la possibilité que l’orthographe serve à classer les individus et à les juger. Elle serait un marqueur social voire d’intelligence et de culture. A méditer…

Mais en attendant que nos habitudes évoluent et qu’on ne jette pas la pierre à la première personne oubliant un s au pluriel, je vous conseille de prêter attention aux fautes d’orthographe pouvant se glisser dans vos contenus textuels sur internet.

N’hésitez pas à vous faire aider si ce n’est pas votre tasse de thé !

Comment éviter les fautes d'orthographe ?

Une réponse sur “L’orthographe est-elle toujours importante en rédaction web ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *